lundi 17 décembre 2007

LA DECLARATION, L'HISTOIRE D'ANNA - GEMMA MALLEY

" Elle aperçut Peter et plissa légèrement les yeux en passant devant lui. C'est seulement lorsqu'il prononça son nom qu'elle s'arrêta, à contrecoeur.
" Anna, dit-il tout doucement. Anna Covey."
Elle le foudroya du regard.
"Surplus Anna, rectifia-t-elle. Je te prierai de ne pas utiliser de mots venant de l'Extérieur, et de cesser d'affirmer que tu connais mes parents, vu qu'en ce qui me concerne je n'en ai pas."

Angleterre, 2140.
Les adultes peuvent choisir de ne plus mourir s'ils renoncent à faire des enfants. Anna vit depuis presque toujours au foyer de Grange Hall, un pensionnat pour les Surplus, des enfants qui n'auraient pas dû naître, des enfants dont les parents ont défié la loi en les mettant au monde. Anna n'a plus de parents désormais. Confinée dans l'enceinte du pensionnat, elle travaille très dur, pour effacer leur faute.
Anna a tout oublié de son passé.
Jusqu'au jour où arrive un jeune garçon qui semble la connaître. Mais qui est ce Peter ? Pourquoi ne la laisse-t-il pas tranquille ? Et pourquoi elle, Anna, se sent-elle soudain si troublée ?

A travers l'incroyable histoire d'Anna, et au fil de son carnet, son seul confident, un roman bouleversant sur la vitalité de l'adolescence.


la_d_claration



La déclaration, Gemma Malley
Editions Naïve, 366 Pages, 2007.
(Traduit de l'anglais par Nathalie Peronny)
Roman Fiction.



Evène                                       " A mi-chemin entre
Le grand secret de Barjavel et Le fils de l'homme de P.D. James, La déclaration de Gemma Malley propose une réflexion sur le thème de l'immortalité et les conséquences qu'elle peut avoir sur les générations à venir. L'univers futuriste qu'elle crée met en évidence les failles de la société actuelle, dénonce l'obsession pour la jeunesse et l'angoisse de la vieillesse et du changement qui règne dans la plupart des civilisations occidentales. Mais Gemma Malley peine à construire un monde crédible, et malgré la sensibilité et le rythme qu'elle imprime à son roman, de nombreuses incohérences ternissent la qualité de son récit. (....).Gemma Malley soulève néanmoins des questions intéressantes sur la valeur du temps et l'importance du rôle des nouvelles générations.(....)."

Livres Hebdo (Claude Combet)" Pour son premier roman, la britannique
Gemma Malley possède à la fois une écriture coup de poing et tous les ressorts du genre. Elle bâti un univers cohérent, poussant à l'extrême les traits d'une société, sommé toute peu éloignée, de la nôtre où le paraître importe davantage que la vérité (....). Un livre sans concession et salutaire."

Catherine Gentile

Mon avis                                       "
L'histoire d'Anna adolescente qui n'aurait jamais dû venir au monde mais existe tout de même, se situe en 2140,moment où les adultes ont découvert le sérum de longévité et ne meurent plus à condition que de nouvelles naissances ne viennent troubler l'équilibre de leur univers. Les enfants qui, en dépit de ces règles naîtront de parents y ayant dérogé, deviennent des "surplus" hébergés dans un foyer très spécial et sont destinés à devenir domestiques mortels de ces vieillards immortels. Gemma Malley nous offre avec La déclaration une vision originale du bien devenu mal et nous laisse nous demander à quel public est destiné son ouvrage : au public de 1984 de Georges Orwell ou à celui d'Harry Potter de J.K.Rowling."

Posté par Booooo à 14:43 - - Commentaires [12] - Permalien [#]


Commentaires sur LA DECLARATION, L'HISTOIRE D'ANNA - GEMMA MALLEY

    J'en ai entendu parler ! Beaucoup de clients me l'ont demandé, mais comme c'est au rayon jeunesse je n'ai jamais pu le feuilleter. Du coup, ça m'intéresse en fait !!!

    Posté par Emeraude, mardi 18 décembre 2007 à 10:56 | | Répondre
  • J'attends l'avis de celle à qui je l'ai offert !

    Posté par cathulu, mardi 18 décembre 2007 à 11:05 | | Répondre
  • Je passe mon tour La SFFF c'est pas mon trip !

    Posté par anjelica, mardi 18 décembre 2007 à 13:40 | | Répondre
  • Il me fait envie, ce livre!

    Posté par val, mardi 18 décembre 2007 à 19:47 | | Répondre
  • Je ne sais pas trop quoi en penser à vrai dire...
    Bonne soirée Boo !

    Posté par Florinette, mardi 18 décembre 2007 à 20:20 | | Répondre
  • C'est à partir de quel âge ?

    Posté par Gambadou, mardi 18 décembre 2007 à 22:19 | | Répondre
  • j'ai 12 ans , et je trouve ,que c'est un bouquin splendide .
    je ne suis pas encore arriver jusqu'au bout mais il faut s accrocher du debut a la fin et c'est bien dur ! XD ! c'est drole dur triste et de temps en temps meme horrible Pour ceux qui on mis des commentaires : je vous conseille de lire ce bouquin vous trouverez peut etre que l avis d un enfant de 12 ans et l avis d 'un adulte n est pas du tout le meme mais tenter le coup !
    C'est un bouquin mis realiste et mis imaginaire ( car cela se passse en 2140 !)
    Au revoir ...
    ps : pour repondre a la question de Florinette c'est a partir de 13 ans ...

    Posté par tchoupie1995, mercredi 19 décembre 2007 à 16:57 | | Répondre
  • J'aime bien la couverture ... c'est un bon début et en plus, ton billet donne envie de le lire !

    Posté par Joelle, jeudi 20 décembre 2007 à 11:40 | | Répondre
  • Merci beaucoup Tchoupie pour ton avis qui, du coup, m'a fait noter ce roman !!

    Posté par Florinette, jeudi 20 décembre 2007 à 11:58 | | Répondre
  • Tout d'abord désolée pour le retard dans mes réponses mais avec les fêtes j'ai moins de temps....et on va dire heureusement -

    Emeraude: ça ne m'étonnes pas du tout qu'il y en ai la demande, c'est pareil ici !! paraît-il que l'on en a parlé à la télévision et qu'il est donné comme le digne successeur d'Harry potter....à voir.

    cathulu : tu as raison, d'attendre l'avis d'une personne en qui tu as confiance .

    anjelica : Personnellement, moi non plus je ne suis pas sfff, mais je dois avouer que ce livre est pas mal du tout ! On se dit que tant un jour, un savant fou! trouvera peut-être la potion magique de la longévité et là ?? De quoi l'homme sera-t-il capable, pour la posséder??

    Val : Si ce livre te tente, et bien tu peux assouvir ta tentation, je pense que tu ne seras pas déçue.

    Gambadou : ce livre est je vais dire....pour tout âge, heu...vous allez dire je m'engage pas trop sur ce coup là, mais c'est pourtant vrai, autant il plaira aux adolescents ( la preuve voir l'avis de tchoupie1995 et voir le mien ( non! je ne dirais pas mon âge )), autant il plaira aux adultes. Donc ma réponse est pour tous !

    tchoupie1995 : Tout d'abord je suis ravie de te lire et donc bienvenue. Ensuite tu as très très bien parlé de ce livre (mieux que moi d'ailleurs )et pour revenir à l'avis que peut donner "un enfant" de 12 ans et un adulte, il est à mon sens le même, nous ressentons sûrement les choses différements, expérience oblige, mais il n'empêche que si un livre est bon, il est autant pour un adolescent que pour un adulte. La preuve tu aimes ce livre ! et j'ai aimé ce livre ! alors fini le et reviens nous donner ton avis final....
    à très bientôt tchoupie.

    Joëlle : c'est vrai que la couverture est plaisante....et je peux vous dire que le contenu l'est également. Il se laisse lire, l'écriture est simple, l'histoire prenante, avec des rebondissements.....et puis surtout on se dit que " si ça devait arriver, ce serait effroyable!!!"

    Florinette : Je t'ai senti pas emballée et puis je vois que tchoupie t'as convaincu. Alors je viens ici en simple appui de l'avis de tchoupie, pour dire que je crois qu'il te plaîra.

    Bonne fin de journée à toutes.Bises.







    cathulu : tu fais bien d'attendre l'avis d'une personne en qui tu as entièrement confiance !

    Posté par Boo, jeudi 20 décembre 2007 à 14:03 | | Répondre
  • hm hm. Voilà un billet qui me tente beaucoup...allez, un de plus sur ma LAL! au point où j'en suis!

    Posté par Choupynette, jeudi 20 décembre 2007 à 22:40 | | Répondre
  • Si ce roman est de la trempe d'un "1984" de Georges Orwell, pour cet univers futuriste angoissant mais aussi fascinant, je vais partir à la découverte de cette histoire

    Posté par nicolas, vendredi 21 décembre 2007 à 09:01 | | Répondre
Nouveau commentaire