vendredi 8 février 2008

PROFONDEURS - HENNING MANKELL

Automne 1914. La Suède, malgré sa neutralité, craint d'être entraînée dans la guerre, car les flottes allemande et russe s'affrontent au large de ses côtes. Le capitaine Lars Tobiasson-Svartman reçoit la mission de sonder les fonds de la mer Baltique et de chercher une route maritime secrète à travers l'archipel d'Östergödand.

L'homme est hanté par l'idée de contrôle qu'il exerce en mesurant tout ce qui l'entoure, les masses, le temps, les distances entre les lieux, les objets et les êtres (sa femme Kristina restée à Stockholm). Mais lorsqu'il découvre Sara Fredrika vivant seule sur une île désolée, la présence de cette femme très vite l'obsède et il devient son amant. Le fragile couvercle qu'il maintenait sur son « abîme » intérieur se soulève et son univers tiré au cordeau vole en éclats. D'allers et retours entre l'île et Stockholm, il s'invente des missions secrètes. De mensonge en mensonge - à Sara Fredrika, à Kristina, qui perd la raison, à l'amirauté qui le pousse à démissionner -, Tobiasson perd pied, sombre dans la folie et se suicide par noyade.

Dans ce récit sobre et parfaitement construit, porté par une intensité émotionnelle constante, Mankell se mesure ici avec les plus grands auteurs suédois contemporains, Torgny Lindgren et Per Olof Enquist.


profondeurs



Profondeurs, Henning Mankell
Edition Seuil, 324 Pages, Janvier 2008
(Traduit du Suédois par Rémi Cassaigne)
Roman Contemporain.




Télérama ( Martine Laval)    "
Henning Mankell n'est pas tendre avec son personnage. Il le conduit sur des rivages inconnus, ceux du désir, de l'amour, du sexe, de la jalousie jusqu'à le faire tanguer, perdre pieds, sombrer corps et âmes dans la démence."

Le Monde (Gérard Meudal)    "
Profondeurs est une méditation pour le mensonge, un livre étrange qui emprunte à tous les genres que pratique avec bonheur Henning Mankell, du théâtre au roman policier."

Mon avis                                      " L'auteur lui-même déclare que " ce récit se déroule à la frontière entre la réalité et la fiction" Car certaines personnes ont réellement existé de même que la cartographie exacte ou modifiée dans
Profondeurs . Pendant la première guerre mondiale, Lars le héros, capitaine hydrographe mesure les fonds marins, il est marié, va être père et découvre une île, une autre femme, cela pourrait être banal, si ce n'est que dans ces mers glacées de la suède, il finira par se rendre compte qu'il "avait bâti la plus grande partie de sa vie selon un principe insensé. Il avait poursuivi la distance au lieu de rechercher la proximité" - Dans la fuite de sa vie, il ne lui restera que la définitive. La sobriété du style ajoute à ce roman qui aurait pu être seulement un froid récit une dimension philosophique et humaine de valeur."

Posté par Booooo à 16:40 - - Commentaires [13] - Permalien [#]


Commentaires sur PROFONDEURS - HENNING MANKELL

    Je l'ai déjà noté dans ma LAL et ton billet me dit que j'ai bien fait!

    Posté par Mireille, samedi 9 février 2008 à 09:23 | | Répondre
  • Malgré ton billet, je passe trop rigide à mon goût c't homme là!

    Posté par cathulu, dimanche 10 février 2008 à 09:22 | | Répondre
  • Pas vraiment tentée, je vais attendre un peu !
    Bonne journée Boo !

    Posté par Florinette, mardi 12 février 2008 à 10:08 | | Répondre
  • J'en ai un de Henning Mankell, c'est "Le retour du Pr de danse" que j'ai hâte de commencer. L'histoire m'inspire vraiment beaucoup. Si cet auteur me plaît, je continuerai avec le livre que tu présentes et qui me paraît très sombre, mais intéressant par le côté psychologique du personnage.

    Posté par Nanne, mardi 12 février 2008 à 21:22 | | Répondre
  • Je l'avais vu sur les présentoirs ! Cela m'a l'air d'être un livre à lire quand on a plutôt le moral, histoire de contrebalancer l'histoire qui a l'air assez sombre !

    Posté par Joelle, jeudi 14 février 2008 à 09:00 | | Répondre
  • J'en ai l'eau à la bouche! J'ai des chances de le trouver à la bibli...ouf!

    Posté par katell, dimanche 17 février 2008 à 10:38 | | Répondre
  • je fuis mankell comme la peste après 2 essais infructueux.. ;o)))

    Posté par Choupynette, vendredi 7 mars 2008 à 14:16 | | Répondre
  • L'ÉTRANGE QUESTIONNAIRE

    Message de Éric Poindron

    au sujet de :

    L’ETRANGE QUESTIONNAIRE

    Chers ami(e)s, lecteurs, écrivains ou non, cher tous…

    Voilà un petit questionnaire que je me suis amusé à imaginer. Il ne s’agit pas d’un test psychologique ni d’une grille de recrutement savamment imaginée par des cerveaux tortueux ou torturés. Ce sont seulement des questions ouvertes destinées à nourrir un peu de romanesque. C’est une espèce de “cadavre exquis” qui peut mener quelque part…

    Les réponses reçus ont été souvent surprenantes et formidables, étranges et bien plus…

    Il est toujours curieux de rencontrer l’autre, surtout lorsqu’il répond comme vous ou possède une bibliothèque presque identique…

    Le principe est assez simple : il suffit de répondre à chaque question en une minute au maximum. Soixante questions, donc une heure.

    Toutefois ne regardez pas votre montre à chaque question : laissez l’écriture définir le temps.

    N.B. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi vous présenter - sous la forme de votre choix - en quelques lignes. N’hésitez pas non plus à mettre votre adresse ou vos blogs et sites afin de tisser d’autres toiles…

    Enfin, vous pouvez aussi envoyer l’étrange questionnaire à vos amis, ils sont les bienvenus.

    Pour en savoir plus, découvrez “L’Étrange Questionnaire” sur Le Cabinet de Curioistés d’Éric Poindron :

    http://blog.france3.fr/cabinet-de-curiosites/

    Posté par Éric Poindron, samedi 8 mars 2008 à 09:07 | | Répondre
  • Pour te stimuler à écrire d'autre billet et à revenir à cette passion là Boo, je te tague ! http://labq2colombes.canalblog.com/archives/2008/03/09/index.html
    Si tu as déjà été tagué, ben tant pis.

    Posté par GeishaNellie, dimanche 9 mars 2008 à 22:40 | | Répondre
  • Coucou Boo, où es tu ? Bisous

    Posté par anjelica, mardi 25 mars 2008 à 08:23 | | Répondre
  • j'ai beaucoup aimé Mankell à un momen puis j'ai été déçue, ce roman pourrait peut être nous réconcilier

    Posté par yueyin, vendredi 9 mai 2008 à 22:23 | | Répondre
  • Bonjour !

    Blog-O-Book organise des partenariats avec des éditeurs selon le principe suivant : un livre envoyé gracieusement au blogueur contre une critique en ligne, bonne ou mauvaise.
    Nous avons besoin de contacter les bogueurs directement afin de leur proposer nos sélections, qu'ils sont alors libres de refuser (si par exemple aucun titre ne leur plait), ou d'accepter.
    Nous avons donc besoin d'une confirmation d'email pour pouvoir par la suite te contacter directement et te proposer nos sélections, que tu seras libre de refuser (si par exemple aucun titre ne te plait), ou d'accepter.
    Nous aurions aussi besoin d'une confirmation du pays de résidence, car pour le moment les éditeurs sont réticents à l'idée d'envoyer les livres hors France/Belgique/Suisse.
    Pour en savoir plus rendez-vous sur Blog-O-Book : http://www.blog-o-book.com/
    Merci et peut-être à bientôt
    Madame Charlotte pour Blog-O-Book

    Posté par Madame Charlotte, mercredi 24 juin 2009 à 17:54 | | Répondre
  • Bonjour, faut donc que je le lise ... à bientôt

    Posté par Plume, dimanche 27 septembre 2009 à 20:33 | | Répondre
Nouveau commentaire